La plupart des États exigent que les professionnels de la vente de biens immobiliers soient agréés par l'État, afin de pouvoir contrôler les exigences en matière de formation et d'expérience et de disposer d'une autorité centrale pour résoudre les problèmes des consommateurs. La terminologie utilisée pour identifier les professionnels de l'immobilier varie légèrement d'un État à l'autre. Les courtiers sont généralement tenus d'avoir une formation et une expérience plus poussées que les vendeurs ou les agents immobiliers. La personne avec laquelle vous traitez habituellement est un agent immobilier ou un vendeur. Le vendeur est titulaire d'une licence délivrée par l'État, mais il doit travailler pour un courtier. Toutes les annonces sont placées au nom du courtier, et non du vendeur. Un courtier peut traiter directement avec les acheteurs et les vendeurs, ou avoir une équipe de vendeurs ou d'agents qui travaillent pour lui.